Pathologie

Que faire contre les acouphènes pour ne plus les subir ?

Vivre avec des bruits dans la tête est le quotidien d’un bon nombre de personnes qui souffrent de ce trouble auditif. En effet, ce mal est un réel handicap pour les sujets qui le subissent d’autant plus qu’il n'y a pas de réel traitement pour en venir à bout. Cependant, il existe des solutions pour réussir à les soulager en retrouvant une qualité de vie satisfaisante. C’est ce que nous allons chercher en profondeur pour mieux comprendre ce mal.

Connaître les acouphènes

Il s’agit de bruits parasites qu’un individu entend sans que leur existence soit effective. En effet, les acouphènes sont entendus seulement par les personnes qui en souffrent et ils n'émanent d'aucune source sonore extérieure. De plus, cette perception auditive anormale de bruits dans l'une ou les deux oreilles diffère d’un sujet à un autre. D’ailleurs, elle peut être bien anecdotique pour certains et davantage intolérable pour d’autres.

connaitre acouphenes

En outre, il faut savoir qu’il existe 2 types d'acouphènes :

  • Des acouphènes subjectifs : ce sont les plus répandus et non-perceptibles par les personnes externes. Ils sont associés à des pathologies sous-jacentes de l’oreille ;

  • Des acouphènes objectifs : plus rares, ils correspondent aux sons d’un organe se trouvant à l’intérieur du corps. Les personnes externes peuvent les entendre.

Cela dit, il est nécessaire de souligner que les sujets souffrant d'acouphènes tolèrent mal ce trouble auditif qui a des nombreuses répercussions sur leur qualité de vie et qui affecte leurs relations avec les autres. Cela va dépendre également de l'intensité du bruit ainsi que la tolérance des personnes. De plus, tout le monde peut être concerné par ce problème qui touche aussi bien les jeunes que les plus âgés.

Ce qui cause des acouphènes

Un acouphène n’est pas en soi une vraie pathologie. Il s’agirait davantage d'un symptôme d’une maladie sous-jacente. C’est un désordre qui est dans la plupart des cas une réaction neurosensorielle qui survient à la suite d’une lésion dans le système auditif ou bien dans l’oreille en se manifestant dans le cerveau.

En effet, il y a plus de 200 problèmes qui peuvent être à l'origine des acouphènes, même s’ils sont associés le plus souvent à une perte auditive. Nous en citons quelques-uns ci-après.

L'obstruction d’un conduit auditif

Un conduit auditif peut être obstrué à cause d’un bouchon de cérumen ou encore d'une congestion entraînant une pression sur l'oreille interne, ce qui affecte alors le fonctionnement du tympan.

Des traumatismes cervicaux ou crâniens

Des troubles circulatoires, nerveux ou musculaires peuvent survenir à la suite de blessures au cou ou à la tête. Cela va entraîner l’apparition d'acouphènes somatiques.

Une perte auditive

La presbyacousie est une perte de l’audition due à l'âge, laquelle peut être à l’origine d'acouphènes. Toutefois, cette perte peut également survenir lorsque le sujet est exposé à des bruits trop forts et prolongés. 

Les médicaments ototoxiques

Les effets secondaires de certains médicaments peuvent être à l’origine des acouphènes. Généralement, l’apparition de ce trouble est de courte durée et disparaît avec l'arrêt de la prise du médicament en cause.

medicaments ototoxiques

Cependant, quelques médicaments peuvent donner lieu à des symptômes permanents. Parmi ces derniers, il y a des anti-inflammatoires non-stéroïdiens “AINS” et certains antibiotiques, les médicaments fabriqués à base de quinine ainsi que certains traitements contre les cancers et des diurétiques.

Une pression sinusale

Une pression dans l’oreille moyenne peut s'accompagner d'acouphènes. Cela survient avec une congestion nasale en attrapant une grippe ou encore un rhume, mais également une infection touchant les sinus.

Le traumatisme craniocérébral

Des acouphènes surviennent à la suite d’un impact causant des dommages sur le cerveau et plus particulièrement sur les régions cérébrales chargées de traiter les sons.

Les troubles articulaires temporo-mandibulaires

Ces lésions et troubles de l’ATM (articulation temporo-mandibulaire) peuvent donner lieu à des acouphènes somatiques puisqu’il y a une proximité avec le système auditif.

Symptômes liés aux acouphènes

Nul n’est à l’abri d’avoir des acouphènes passagers. Cependant, pour certains sujets, cette perception de sons est permanente avec des intensités variables. De plus, chaque patient décrit les symptômes de manière différente. Pour certains, ce sont :

  • Des sifflements ou des gazouillis ;

  • Des claquements ou des bourdonnement ;

  • Des sonneries ou des alarmes ;

  • Des grincements ou des cliquetis ;

  • Des craquements, des tintements et d’autres encore.

Cela dit, les bruits qu’entendent les personnes souffrant d'acouphènes peuvent être graves ou aigus, en survenant de manière permanente ou par intermittence, perceptibles d’une seule oreille ou encore des deux. En somme, les perceptions de ces bruits se présentent de 3 façons : soit un acouphène pulsatile, tonal ou bien musical. Ce dernier reste bien rare comparativement aux deux autres.

Comment traiter les acouphènes ?

Il faut savoir que les acouphènes sont bénins dans la grande majorité des cas et peuvent se dissiper d’eux-mêmes. Cependant, la présence de certains symptômes révèle l'existence d’anomalies légères du système auditif, que ce soit au niveau des oreilles, au centre ou des voies auditives.

En outre, il est possible d'éviter ce trouble auditif en suivant certains conseils comme éviter de s'exposer régulièrement à des sons violents ou des volumes sonores trop élevés ainsi qu'une limitation du temps d'écoute de musique pour les enfants et les adolescents.

Toutefois, lorsque les personnes ne tolèrent plus ces sons, une consultation chez un ORL devient nécessaire pour qu’il puisse leur donner des traitements ad hoc pour calmer les symptômes. Il n’y a pas de traitement pour mettre fin au trouble mais le spécialiste leur proposera des solutions pour les aider à retrouver une meilleure qualité de vie

Quelques traitements proposés aux personnes souffrant de cette pathologie :

  • Le recours à la thérapie cognitivo-comportementale ou TCC ;

  • Le masquage des acouphènes est également efficace pour aider les sujets atteints de ce trouble ;

  • L’utilisation de traitements médicamenteux ;

  • Le recours à des prothèses auditives ;

  • L’usage de thérapies acoustiques d'habitations pour les patients.

Enfin, il existe des approches alternatives permettant aux personnes atteintes d'acouphènes de mieux vivre avec ce mal comme tel l’hypnose ou encore les diverses techniques de relaxation, l'homéopathie, l'acupuncture ou l'aromathérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *